Collection Auro Babu

13 x 19,5 cm • 224 pages
ISBN 978-2-9552868-5-2
16.25  • Paru le 21/03/16

Sri Aurobindo et la Mère face aux forces noires
Maggi Lidchi-Grassi

Traduit de l’anglais par Maryse Prat

« Si nous pouvons résister (à Adolf Hitler), toute l’Europe pourra peut-être être libre et la vie du monde avancer vers des contrées vastes et ensoleillées. » Winston Churchill

Voici donc ici l’histoire d’un assaut contre l’évolution de l’homme, assaut lancé par ce qui est désormais son passé évolutif obscur et qui s’oppose, à chaque pas en avant, au cycle évolutif suivant. Mais c’est surtout l’histoire des forces qui ont oeuvré pour contrecarrer cet assaut.

Lors de la deuxième guerre mondiale, tout ce que l’humanité a accompli spirituellement, et tout ce vers quoi elle tend, a subi une attaque violente sans précédent.

Aucun de leurs accomplissements extérieurs ni des honneurs qui leur ont été accordés ne peut jeter la moindre lumière sur le rôle que Sri Aurobindo et la Mère ont joué à ce moment critique de notre histoire. Il est impossible dans une courte introduction de rendre justice à leur travail et de les situer de manière correcte dans le temps, l’espace et les événements. Disons simplement qu’ils étaient à l’avant-garde d’une percée totalement nouvelle de l’évolution.

LIVRE ÉPUISÉ

Maggi Lidchi-Grassi

Maggi Lidchi-Grassi, née à Paris, a écrit des nouvelles, des poésies, des fables, des livres pour enfants, deux pièces de théâtre et de nombreux romans. 
Parmi ses ouvrages — traduits en espagnol, italien et allemand —, nous pouvons citer Earthman, The First Wife, Jitendra the protector, Great Sir and the Heaven Lady, Light Shone into the Dark Abyss, Le Mahabharata, une épopée indienne (Éditions Les Belles Lettres).

Dans la même collection

  • Ils en parlent...

    Les lecteurs

    Avis

    1. C’est un ouvrage essentiel. En effet, de tous les principaux leaders de la lutte de l’Inde pour son indépendance, Sri Aurobindo fut le seul à s’être publiquement opposé à Hitler et à l’Allemagne nazie, allant jusqu’à se ranger ouvertement du côté des Alliés, y compris la Grande-Bretagne qu’il avait jadis combattue. Sri Aurobindo prenait là un risque réel car il ignorait alors quelle serait l’attitude des autorités de l’Inde française: se rangeraient-elles du côté de Vichy, ou de la France libre du général de Gaulle. Par bonheur, elles se sont rangées du côté de la France libre à telle enseigne que les comptoirs français ont reçu l’insigne honneur d’être faits Compagnons de la Libération, au même titre que l’île de Sein.
      Maggi Lidchi-Grassi met en lumière les aspects subtils et occultes de cette bataille dont l’enjeu fut l’avenir de l’humanité. Elle expose avec une clarté sans égale les enjeux spirituels et civilisationnels de la Seconde Guerre mondiale et la part, anodine en apparence mais profonde en réalité, qu’un sage doté de la vision de Sri Aurobindo a pu jouer derrière le voile des apparences. A lire pour toute personne qui s’intéresse à ce pan de notre Histoire…

    Ajouter un Avis

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *