Ignorer les liens de navigation

à la une

Nabarun Bhattacharya

Herbert

Mai 1992. En Russie, Boris Eltsine agite le spectre du capitalisme à des millions de Soviétiques. La Yougoslavie se désintègre. L’Allemagne réunifiée s’interroge sur son avenir et le communisme s’effondre tout autour.
Pendant ce temps, dans les « bidonvilles des vachers » du vieux Calcutta, Herbert Sarkar, propriétaire d’une entreprise qui « dialogue avec les morts », décide de rendre l’âme. Il abandonne sa tante et son oncle, ses amis et ses ennemis, son penchant pour les cerfs-volants, son cœur brisé pour sa voisine Buki, le pigeonnier d’où il contemplait le ciel, son Ulster noir aux boutons gros comme des médailles, son cahier rempli de poèmes, ses promenades du soir sur Park Street, le souvenir d’une jeune fille russe courant sur le sol noir face aux soldats allemands, et même sa fée. Sa fée qui, battant des ailes contre la fenêtre, irradiait sa chambre de lumière bleutée…

Légendaire, satirique et cinglant, sauvagement énergique, profondément tendre, Herbert est un chef-d’œuvre de la littérature indienne.

Voir plus

romans & nouvelles

essais & documents

poésie & théâtre